La fiche conseil avant l'achat de votre chiot yorkshire

Vous allez ou vous venez d'adopter un Yorkshire, il vous donnera beaucoup d'amour, voici quelques conseils utiles : Vous venez d'aller chercher votre chiot. Après son premier voyage en voiture :
-LA PROPRETEE

Prendre votre chiot yorkshire dans vos bras et le déposer où vous désirez qu'il fasse ses besoins (dehors). Après ce premier voyage il va avoir envie de faire un petit pipi, autant que ce soit tout de suite au bon endroit plutôt que sur le plancher. les bonnes habitudes sont prises tout de suite. Ensuite vous pouvez lui montrer son nouveau foyer.
Par la suite sortez le toujours par la même porte, afin qu'il sache ou aller pour vous demander de sortir.
En règle général il fait toujours ses besoins après manger et au réveil, a ce moment la soyez vigilant et si il chouine devant la porte sortez le immédiatement.

N'oubliez pas que votre chiot est encore trop jeune pour se retenir très longtemps. Habituez-le à être propre dès le départ en le sortant régulièrement :

  • à son réveil le matin
  • juste après ses prises de boisson ou de nourriture
  • après chacune de ses siestes
  • à votre retour d'une absence
  • le soir avant de vous coucher (enlever la gamelle d'eau  1 heures avant sa dernière sortie , pour qu'il aille au lit la vessie vide.)
Si, par contre, vous êtes là au bon moment, prenez-le et emmenez-le dehors immédiatement.

LA PREMIERE NUIT
Votre chiot vient juste de quitter sa mère pour un milieu qui lui est totalement étranger. L'aspect affectif du sevrage d'un chiot Yorkshire doit être pris en compte. Lors des premières nuits, il risque de se plaindre, de vous chercher ou de vouloir monter sur votre lit, ne cédez pas, il recommencerait les nuits suivantes. Prévoyez :

    • une peluche,
    • une bouillotte (ou une bouteille remplis d'eau chaude)

    • Au moment d'aller dormir mettez lui tout cela dans sa panière de manière a ce qu'il recréait le tas qu'il formait avec ses frères et soeurs. (dormir sur la peluche avec de la chaleur) comme cela il sera moins désorienté. Pour la nuit faites le dormir dans un petit espace clos (ne lui laissez pas toutes la maison). d'une part cela le forcera a être propre et d'autre part il se sentira plus en sécurité.


  • PREMIER JOUR
                Avant tout assurez lui du REPOS. Adopter un chiot Yorkshire doit se faire en parfaite connaissance de sa condition de       chiot. C'est un bébé, il doit dormir une vingtaine d'heure. trop le solliciter ou l'exciter peut causer des problèmes de santé (abattement, fièvre, diarrhée ...)


      Attribuez-lui, dès son arrivée, un endroit qui deviendra son territoire et où il se sentira en sécurité. Installez un panier, avec une couverture ou un coussin, une gamelle d'eau et une de nourriture. Si vous ne souhaitez pas que votre chiot pénètre dans telle ou telle pièce, il faudra lui en interdire l'accès dès le début, et ne jamais céder (jamais !).Habituez le dès le premier jour a ce que va être sa vie au quotidien. Donc commencer par le laisser seul 1 heure ou 2 afin qu'il s'habitue a être seul des tout de suite.


      L'Arrivée du chiot
      Vous venez d'agrandir votre famille, il vous donnera beaucoup d'amour, quelques conseils me paraisse utile :



      Achat à prévoir pour l'arrivée de votre chiot

      • Une PANIERE plastique ou en mousse (pas d'osier, qu'il ne la grignotte pas au cas ou... cela peut faire une perforation)

      • Une PELUCHE, pour qu'il dorme dessu (il recrait le "tas" qu'il faisait quand il dormait avec ses frères et soeurs)

      • Un GROS NOEUD, pour qu'il fasse le fou avec

      • 2 GAMELLES pour l'eau et la nourriture


Découvrez ici l'alimentation du yorkshire

  • Education :
  • Ne pas rire de ses bêtises ! L'ignorer après l'avoir grondé d'un ton ferme. Le caresser beaucoup pour le récompenser de vous avoir fait plaisir en vous obéissant.

_ Votre chiot yorkshire est sensible comme un petit homme, ne l'oubliez pas, il s'en souviendra. SURTOUT ne vous laissez pas envahir par un enfant mal élevé !!!

_ Lorsque vous vous absentez, ignorez-le 15 minutes avant puis 15 minutes après votre retour. C'est à vous de décider des moments des caresses. 

_ Ne vous laissez pas mordiller, il le faisait à ses frères et soeurs, maintenant c'est fini !!! Il doit mûrir et se comporter en chien par rapport a l'être humain.



  • Pour éviter qu'il ne mordille vos meubles ou autres, donner-lui des jouets ou des os en peau de buffle afin qu'il se fasse les dents. (évitez de lui donner de vieilles chaussures, il ne serait pas en mesure de faire la différence avec celles que vous utilisez encore...)

  • s'il mordille (vous ou vos meubles) être strict dès le départ, le secouer par la peau du cou en disant "non !" fermement.

  • l'habituer dès maintenant à se laisser regarder les dents mâchoire fermée (devant et coté)

  • La marche en laisse, s'il dépasse votre jambe tirer un petit coup sec sur la laisse. Lorsqu'il est à coté de vous sans tirer félicitez le.

si il ne la supporte pas d'office , au début habituez le a avoir le collier et la laisse qui traine par terre chez vous. Ensuite dehors, accroupissez vous devant lui, en l'appelant pour le faire avancer, et reculer en meme temps. et hop ! c'est parti




OREILLE :  à nettoyer avec un produit pour les oreilles (exp Leoreille) tous les mois. Mettre le produit dans l'oreille, la masser puis essuyer le pavillon avec un coton..

ANTIPARASITAIRE  :  - soit un qui traite Tout (parasites externes et internes) exp Strongold , frequence tout les mois

                   

  • ou alors un antiparasitaire externe exp FRONTLINE (tout les mois) , et pour un vermifuge exp DRONTALE, tout les mois jusqu'à 6 mois puis 2 fois par an..


    IMPORTANT

    Les chiots yorkshire sont curieux de tout et ont tendance à mettre à la bouche tout ce qu'ils trouvent. Ils peuvent être blessés à l'ingestion d'objets pointus ou nocifs. Vous devez surveiller votre chiot au maximum, et lui retirer de la gueule tout objet qui serait inconvenant pour lui. Le mieux est de ne rien laisser de dangereux à sa portée.
    La santé de votre chiot dépend essentiellement de son activité et de votre attention. De nombreuses maladies se préviennent. Dès qu'un symptôme alarmant se manifeste, contactez le vétérinaire, mieux placé pour vous conseiller.

    Quand vous adoptez un chiot Yorkshire vous devez penser aux bons gestes dans le domaine de la communication avec votre chien, vos gestes et vos attitudes ont plus d'importance que les mots.
 
  PORTER UN CHIOT YORKSHIRE
Evitez de prendre votre chiot à tout moment et n'importe comment. Un jeune chien doit beaucoup dormir, aussi ne le dérangez pas sans cesse. S'il est disposé à jouer, vous pouvez le saisir mais sans l'attraper par les pattes, il est très fragile et vous risqueriez de lui faire mal !
Pour le porter, passez un bras entre les 2 pattes avant du chiot et, avec l'autre bras, maintenez son corps contre vous. Ainsi il se sent en sécurité. En effet un chiot déteste sentir le vide au-dessous lui et s'il se débat vous allez le blesser.

   
  LA PROPRETÉ
L'éducation du chiot commence dès sa naissance, avec le sevrage : Sa mère cesse l'allaitement et lui apprend à garder propre sa couche. Le chiot , doit être le chiot le plus propre qui existe ! dès 4 semaines ils commencent a sortir de leur couche pour faire leur besoin a l'extérieur. L'apprentissage de la propreté doit se faire ensuite dans l'environnement humain. En règle générale dans un bon environnement un chiot est propre à 2 mois.
Sortez-le fréquemment et régulièrement au début toujours par la même porte (surtout après les repas) afin d'éviter que votre chiot ne s'oublie n'importe où.
Normalement, un chiot ne souille pas sa couche, à moins qu'il ne soit malade. La punition n'accélère pas l'apprentissage de la propreté. S'il s'est égaré, rien ne sert de lui mettre le nez dedans, le chiot ne comprend pas ce geste. Pour le réprimander, secouez-le par la peau du cou et grondez-le d'une voix ferme et emmenez le dehors.
Nous avons vu quelques cas de chiots yorkshire  " récalcitrant à la propreté" quelques jours après leur arrivée dans leur nouveau foyer. Alors qu'ils étaient propres, ils s'accordent de nouveau des petits oublis...
Armez-vous de patience et s'il persiste à souiller votre tapis, vous pouvez essayer d'utiliser des vieux journaux en les disposant de façon à ce qu'il se rapprochent progressivement de l'extérieur. Veillez à ne pas trop prolonger ce stade de l'apprentissage car votre chiot pourrait s'imaginer qu'il doit faire ses besoins exclusivement sur des journaux !
Quand il a enfin compris qu'il devait se soulager dehors, il faut ensuite lui apprendre à utiliser les caniveaux et les aires destinées aux chiens. Pour cela, il va falloir lui faire accepter le port de la laisse...


   
  LA LAISSE
Tout comme la propreté, la laisse s'apprend le plus rapidement possible, dès le plus jeune âge. si il ne la supporte pas d'office au début habituez le a avoir le collier et la laisse qui traîne par terre chez vous. Si le chiot tente de dépasser son maître, ce dernier doit faire demi-tour (en tirant d'un petit coup sec) afin qu'il ne prenne pas l'habitude de le tracter plus tard. Ne tirez jamais la laisse et ne le frappez en aucun cas. lorsqu'il est chiot, accroupissez vous devant lui, en l'appelant pour le faire avancer, et reculer en même temps. et hop ! c'est parti
La longueur doit être proportionnelle à la taille du chien : pas trop longue pour qu'il reste près de son maître. C'est la meilleure habitude à adopter. La laisse à enrouleur n'est pas idéale pour la promenade : Le chien prend la manie de renifler partout et n'en fait qu'à sa tête ! De plus, en ville cela peut être gênant (passants, vélos...) et même dangereux s'il décide d'aller sur la route. A la campagne il n'est pas indispensable d'attacher votre compagnon, qui a aussi besoin de gambader et de se dégourdir les pattes !

 

  L'APPEL
L'appel de son nom doit correspondre à un ordre sympathique. Si le chien est de race, un prénom officiel apparaît sur son certificat de naissance. Mais presque tous les maîtres adoptent un diminutif, plus pratique. Ainsi Dream Higher du domaine de monderlay est devenu Dreamy !
Invitez votre chiot à venir vers vous dans l'intention d'obéir. Inutile de crier, le chien a une ouïe très fine. Pour attirer son attention, son nom doit suffire : rien ne sert de lui faire un discours qu'il ne comprendrait pas.
Choisissez plutôt les moments où il est disponible pour le familiariser avec ce mot. Evitez de lui donner un ordre lorsqu'il joue ou bien sûr quand il mange. Les capacités d'attention d'un chiot sont limitées, aussi ne l'appelez pas 100 fois par jour.
Vous pouvez commencer par associer l'appel avec la distribution de nourriture. Le repas est le meilleur moment pour le voir rappliquer !
Utilisez aussi les moments où il se retrouve tout seul : lorsqu'il est absorbé à jouer et que tout à coup il se rend compte qu'il n'y a plus personne autour de lui, remarquez combien il s'affole et rejoint en vitesse ses compagnons de jeu ou d'autres personnes présentes dans le coin. Les chiots sont très sociables, ils détestent la solitude. C'est pourquoi ils nécessitent d'autant plus d'attention !

Le chien est réceptif au langage gestuel : il est sensible à toute indication venant du corps, même aux expressions du regard.
Lorsque vous attirez son attention, accompagnez l'ordre de son nom. Un chien réagit d'avantage à l'intonation qu'aux mots, bien qu'il ait la capacité d'acquérir petit à petit du vocabulaire :

"Assis" : Les premières fois, montrez-lui en même temps l'attitude corporelle correspondant au mot. Non pas en vous asseyant en démonstration sur l'arrière-train, mais en lui appuyant sur le bas des reins et en maintenant de l'autre main sa tête en hauteur afin qu'il comprenne. Lorsqu'il est assis, félicitez-le en mentionnant son nom et dites " C'est bien !", Ou " Brave toutou !" par exemple, et caressez-le : La main de son maître est la meilleure communication, et une caresse est la plus douce des récompenses.

"Couché" : Utilisez la même technique. Cette fois, retirez ses pattes avant en l'asseyant pour obtenir la bonne posture. Profitez des instants où il se couche naturellement pour lui dire l'ordre correspondant afin qu'il assimile rapidement le lien entre le mot "couché" et l'attitude corporelle correspondante. N'oubliez pas de le féliciter et le récompenser, tout en l'appelant par son nom.

"Non" : Correspond à une interdiction, il doit être catégorique et prononcé d'une voix ferme.

   
  LES DÉGÂTS
Ne laissez pas votre chiot trop longtemps seul à la maison : A cause de sa solitude il risquerait de détériorer votre environnement. Votre absence, courte ou prolongée, lui pèse énormément.
Au moment de votre départ, votre chiot peut tenter de vous attendrir par ses gémissements et son regard attristé. Afin d'éviter ce genre de séparation et la suite des événements (aboiements et quatre cents coups dans la maison), essayez de partir en douce, sans vous préparer devant lui et sans câlins montrant que vous allez le quitter.
Quelques minutes suffisent à changer son comportement : le chien n'a pas la notion du temps, et que vous partiez un quart d'heure ou trois heures, son attitude sera identique. Quittez-le d'un air détaché comme si de rien n'était, de façon à ce qu'il ne se rende compte de rien.
Le silence renforçant la solitude, vous pouvez laisser un bruit de fond (musique, télévision...) qui mettra de l'ambiance pendant votre absence.
Il est inutile de punir votre chiot pour une faute qu'il a commise durant votre absence. Il ne fera pas la relation entre la punition et la faute à cause du temps écoulé, mais associera la réprimande au retour du maître. L'air honteux dans son regard, comme pour se faire pardonner, n'est en réalité qu'un acte de soumission. Mieux vaut adopter une attitude positive et rentrer de bonne humeur sans chercher des yeux d'éventuels dégâts : le maître doit être celui par qui arrivent le bien-être et la sécurité. Soyez tolérants et pensez qu'un chien n'a pas la même notion des valeurs qu'un humain. Le plus raisonnable est d'enlever tous les objets précieux se trouvant à sa portée !

 

  LE JEU ET L'ACTIVITÉ
Les chiots adorent mordiller ou mâchouiller tout ce qui leur passe sous la truffe. Il faut apprendre à votre nouveau compagnon à ne pas toucher à tout. Achetez-lui ses propres jouets (os, balles en caoutchouc...) de taille suffisamment grosse afin qu'il ne s'étrangle pas en les avalant.
Le chien est très actif, et il doit se dépenser quotidiennement pour être heureux. Ses promenades ne doivent pas se limiter à de simples sorties pipi rapides. Vous pouvez marcher des heures avec votre chien, vous remarquerez qu'il a toujours quelques gouttes en réserve à expédier au pied d'un arbre ou sur une touffe d'herbe ! Ne vous contentez donc pas du premier filet urinaire pour rentrer ! Donnez-lui le temps d'apprécier ses promenades, et sortez-le plusieurs fois dans la journée.
Un chien a besoin d'une réelle activité physique.
Il aime également se trouver associé aux sorties de ses maîtres (prendre la voiture, faire les courses, etc.).
 
 
BONNE CHANCE POUR CETTE JOLIE AVENTURE ...

Votre visite vous a été agréable un petit j'aime nous fera un grand plaisir .