• Accueil
  • >
  • L'éducation du yorkshire terrier

L'éducation du yorkshire terrier

L'éducation du chiot yorkshire ou du grand chiot a une importance capital. son objectif est de permettre aux principaux protagonistes (l'homme et le chien) de vivre en bonne intelligence et d'être heureux ensemble. Le Yorkshire n'a qu'un désir : plaire à son maître. Il revient donc à ce dernier d'orienter correctement les efforts de son chien. Tout maître veut que son chien obéisse à certains commandements et qu'il ne salisse pas tout dans la maison, autant de règles qui sont nécessaire si l'on veut que le chien devienne un membre bien élevée de sa famille. Il ne faut pas s'attendre à ce que le chiot comprenne tout ce que l'on veut de lui dés son arrivée dans la maison. Toutefois, avec un peu de patience et quelques effort vous éviterez bien des ennuis et des conflits par la suite. La première règle que le maître (et nom le chien!) doit suivre, consiste à se montrer cohérent : si le chien commet un méfait il doit être réprimandé systématiquement de temps en temps.Le manque de cohérence ne ferait que semer la confusion dans l'esprit du chiot , qui ne comprendrait plus ce que l'on veut de ce qui lui est interdit.
 Il faut tout d'abord enseigner au chien yorkshire quel est son nom. Il suffit pour cela de le prononcer clairement et de l'associer à une friandise ou un moment de jeu. On laisse alors le chien libre de faire ce qu'il veut pendant 5 minutes, puis on recommence l'opération. La troisième ou quatrième fois, le chiot répondra à cette appel sans problème : il associera tout d'abord a quelque chose d'agréable, puis l'identifiera bien vite comme son nom.
Le commandement fondamental qu'il faut alors enseigner au chiot yorkshire ( lequel l'apprend facilement ) est le < non!> . Il faut prononcer cette ordre d'une voix haute et claire, chaque fois que le chiot accomplit (ou est sur le point d'accomplir) un méfait. Pour rendre le < non! > plus efficace, on peut l'accompagner d'un bruit assez fort (ainsi un battement des mains, un coup sur le sol avec un journal), qui agacera le chiot et lui fera légèrement peur.
Si le chien est très têtu et persiste dans ses agissements malgré les efforts mis en oeuvre pour le détourner de ce qu'il était en train de faire, on peut le prendre par la peau du cou et le secouer légèrement. Même les mères utilisent cette méthode primitive avec les chiots les plus désobéissants. Généralement les Yorkshires aboient pour monter la garde. Si toutefois le chiot aboie trop souvent pour s'amuser et si cela vous dérange, vous pouvez lui enseigner le commandement < assez! >, en procédant comme vous l'avez fait pour lui apprendre le < non! > et en maintenant sa gueule fermée avec délicatesse.
Il arrive que le chiot aboie en signe de protestation parce qu'il a été laissé seul à la maison. Dans ce cas, vous devez d'abord sortir, et au premier aboiement, rentrer et gronder votre chien. Cette stratégie, renouvelée 2 ou 3 fois, résoudra un problème éventuel.
Nous arrivons maintenant à l'apprentissage de la propreté. D'instinct, ou il dort ou joue. De plus, il fait ses besoins à des moments assez précis ( lorsqu'il se réveille, lorsqu'il vient de jouer et de s'agiter ). Un chiot a généralement besoin de faire pipi davantage de fois qu'un adulte.
Autant de considérations que vous ne devez pas oublier...il faut conditionner le chiot yorkshire à faire ses besoins à un endroit précis. Suivant les exigences du maitres, il pourra s'agir d'un coin du balcon, de la salle de bains, du jardin, ect.
Si votre choix se porte sur la salle de bains, nous vous conseillons de tapisser le carrelage avec des journaux et de mettre le chiot dessus chaque fois que vous pensez qu'il a envie de faire ses besoins.Vous attendrez alors qu'il ai fini de faire pipi et vous le féliciterez. Vous pourrez par la suite réduire la surface recouverte par les journaux: le chiot yorkshire toy retournera de toute façon toujours au meme endroit. Il peut être utile d'accompagner le tout de quelques mots comme " fait pipi " que le chiot associera à son action et qui pourront être utilisés par la suite, si nécessaire, comme stimilus dans des situations diverses, ainsi en voyage.
Si par hazard le chiot faisait pipi ou il ne faut pas , vous pouvez le gronder, mais seulement si vous le prenez sur le faite. Dans le cas contraire, il ne comprendrait pas pourquoi vous êtes soudain de mauvaise humeur. Si vous vous apercevez qu'il a fait pipi à un autre endroit interdit, vous devez laver cet endroit comme il faut, au besoin avec de l'eau et du vinaigre, afin de retirer l'odeur forte qui pourrait autrement attirer le chiot york et l'induire en erreur de nouveau. Si vous faites preuve de cohérence et de patience pendant un ou deux jours voir deux semaines sont néccessaires votre chiot prendra de bonnes habitudes et vous n'aurez pas de problèmes par la suite.Il est important de savoir qu'un chiot né à l'élevage de yorkshire Oki Square
Quoiqu'il en soit, n'oubliez jamais que vous ne devrez gronder le chiot que si vous le prenez sur le fait. Vous devez aussi le récompenser chaleureusement chaque fois qu'il se conduit bien. Rappelez vous de plus que des remontrances trop dures peuvent l'effrayer et faire de lui un etre timide et peureux. Enfin, vous ne devrez pas l'appeler lorsque vous voulez le gronder car au bout de trois ou quatres fois il ne répondrait plus à vos appels.
Lorsque le chiot aura assimilé ces quelques règles fondamentales, vous pouvez lui enseigner la conduite en laisse. On fait d'ordinaire précéder ce dressage des exercices suivants: invitez le yorkshire à vous suivre en marchant à votre gauche et attirez son attention avec une friandise. L'apprentissage de la conduite en laisse doit se dérouler à la maison ou dans le jardin s'il est clos, pour éviter que le chiot ne soit à la merci des dangers du monde extérieur. Vous devez tout d'abord passer la laisse au cou de chiot en faisant en sorte qu'il ne voit pas en cela une contrainte, et surtout en évitant de le tirer. Si en effet vous le trainez, il tentera de résister à votre force et se débattra comme un forcené afin  de se libérer.
Lors de la première sortie, il peut s'avérer utile de s'éloigner de la maison de 100 mètres environ avec le chiot dans les bras, et de le mettre à terre pour le chemin de retour. Un chiot yorkshire terrier prèfère retourner vers sa maison que de s'en éloigner. Au bout de deux ou trois tentatives de ce type, le chiot sera heureux de sortir pour explorer cette partie du monde. Il vaut mieux que les premières promenades en laisse ne se déroulent pas dans des lieux ou il y a beaucoup de monde ou de la circulation: on évite ainsi que le chiot prenne peur et n'associe le fait de sortir de la maison à des expériences effrayantes ou désagréables. Le chiot sera un compagnon discipliné dés qu'il aura assimilé ces premières leçon. Vous pourrez lui enseigner bien d'autres choses encore grâce aux meme méthodes. Avec le temps, il comprendra la signification d'autres mots et l'entente entre son maître et lui deviendra plus profonde.